LE CHÂTEAU DU BARROUX, UN PATRIMOINE À PARTAGER… ET À PRÉSERVER !

En 2020, nous avons décidé de faire de cette bâtisse familiale, le projet de nos vies personnelles et professionnelles. Nous avons tout de suite imaginé comment lui donner un nouvel essor, comment faire de ce château l’écrin de nos passions : le patrimoine et la convivialité. Ainsi, nous avons voulu offrir à tous la possibilité de découvrir l’histoire de ce lieu en le proposant à la visite afin de partager son histoire. De plus, nous avons bâti une distillerie artisanale ouverte à tous et synonyme de partage, de convivialité et de spiritualité.

Mais pour qu’une distillerie fonctionne, il lui faut de la matière première et la Provence n’en manque pas ! Depuis toujours, nous sommes attachés à la nature et elle est notre plus forte inspiration. Fanny a grandi entourée de vigne et elle retrouve cet amour du terroir à travers la création de nos whiskies. Whiskies qui ont un goût d’ici puisque chaque cuvée est imaginée avec une céréale typique de la région : le petit épeautre.

Nous avons choisi d’élaborer notre whisky avec cette céréale en partenariat avec le syndicat du Petit Épeautre de Haute Provence pour obtenir une qualité gustative unique à la sortie de l’alambic, mais aussi afin de garantir à nos clients une traçabilité rigoureuse de notre matière première. C’est aussi encourager le développement de cette culture permettant de valoriser des sols pauvres tout en préservant la biodiversité.

DES VALEURS FORTES : PROTÉGER LA NATURE ET VALORISER LE LOCAL !

En dégustant une bouteille de notre whisky, vous préservez 8 mètres carrés de sol en bonne santé. Pourquoi ? Car nous utilisons uniquement des produits cultivés selon les principes de l’agriculture biologique par nos fermiers partenaires, c’est-à-dire de la manière la plus naturelle possible, sans pesticides. Cela préserve la biodiversité, mais aussi la richesse du sol et la qualité de l’eau. De plus, toutes nos céréales sont cultivées dans un rayon de 50 kilomètres autour de la distillerie selon le cahier des charges défini par l’Indication Géographique Protégée (IGP) Petit Épeautre de Haute – Provence.

FANNY

Fonction : Œnologue – Maître Assembleur
Millésime : 1988
Aime : Quand un assemblage réussi corrobore la savante addition 1 +1 = 3
N’aime pas : Les mets hypocrites qui flattent la vue et ravissent le nez mais n’offrent en bouche que l’ombre d’eux-mêmes
Sa devise : « La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment danser sous la pluie. » – Sénèque

JEAN-BAPTISTE

Fonction : Distillateur
Millésime : 1988
Aime : Les cailloux, pas comme les autres, une belle bouteille à partager
N’aime pas : les fermentations qui s’arrêtent
Sa devise : Les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n’être pas fou.

JOSSIA

Fonction : Sommelière et responsable développement
Millésime : 1996
Aime : Les immersions culturelles à travers la cuisine et être dans la nature.
N’aime pas : Le mistral qui souffle trop fort.
Sa devise : Le remède à l’ennui est la curiosité. La curiosité, elle, est sans remède.